Numérique

Cybersécurité : une charte pour réduire les risques numériques

La démarche est inédite en France et pourrait être reprise au niveau national : la CCIMBO a initié en janvier dernier un groupe de travail sur la cybersécurité avec la French Tech Brest Plus, Cap’tronic et avec le soutien de l’Anssi, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. 

Objectif : initier une démarche expérimentale visant à réduire les risques numériques tant au niveau des prestataires que de leurs clients. Car les enjeux sont énormes. « Plus de 80 % des attaques informatiques subies pourraient être évitées par l’application de mesures simples de prévention préconisées par l’Anssi et la Cnil » explique Jean-Michel Loussaut, président de la commission Innovation de la CCIMBO. « Ces attaques ciblent les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Du point de vue de l’entreprise, les conséquences humaines et financières peuvent être terribles : une PME sur 4 disparait suite à une cyberattaque. Le coût induit d’une cyberattaque est de 240k€ en moyenne pour une PME et 800k€ en moyenne pour une ETI/groupe. La réalité virtuelle, l’intelligence artificielle ou encore l’impression 3D offrent de nombreuses opportunités de développement mais créent dans le même temps des passerelles où les risques numériques sont accrus ».

Fort de ce constat, le groupe de travail a établi cet été avec Maître Lechien, avocat spécialisé en droit du multimédia et des systèmes d’information, une charte cybersécurité destinée aux prestataires de services informatiques et numériques. Onze entreprises volontaires et représentatives du Finistère s’engagent à adopter un ensemble de bonnes pratiques et de recommandations issues de l’Anssi et de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil). « L’ambition est de fédérer un maximum de prestataires et d’évoluer vers la création d’un label à l’horizon été 2018 » affirme l’avocat brestois. Du côté des prestataires informatiques, « Les signataires s'engagent à être garants des bonnes pratiques, à faire un travail de veille technologique pour le bien de leurs clients et à mettre en œuvre des solutions, dans les règles de l'art », explique Franck Buisson-Thuillier, porte-parole du groupe de travail et responsable technique chez Asten.

La prévention est le maître-mot. Des formations autour des questions de cybersécurité sont d'ailleurs au catalogue de formations proposées par la CCIMBO.

 

Les signataires de la charte cybersécurité des prestataires de services informatiques et numériques

  • Aetia Informatique (Ergué-Gaberic)
  • Agessi (Plouzané)
  • Arttec (Brest)
  • Assistance informatique brestoise (Guipavas)
  • Grenat Gestion (Brest)
  • Groupe Asten (Le Relecq-Kerhuon)
  • Iliane (Gouesnou)
  • Izzycom (Ergué-Gabéric)
  • Netao (Quimper)
  • Novasys (Brest)
  • Oziolab (Quimper)

 

A noter que la charte cybersécurité sera présentée durant l'événement 360 Possibles, les 15 et 16 novembre, à Brest.

 

Le groupe de travail cybersécurité de la CCIMBO

Actualités

Publiée le Mardi 21 Novembre 2017
Un projet de formation de techniciens réseaux « très haut débit » à l'IRTEC Quimper
Publiée le Lundi 20 Novembre 2017
11e concours des Espoirs de l’économie : La CCI métropolitaine Bretagne ouest récompense l’esprit d...
Publiée le Mercredi 15 Novembre 2017
Compétences numériques : la CCIMBO et la CMA29 proposent les ateliers « Google pour les Pros » pour...
Publiée le Jeudi 09 Novembre 2017
Le Président Jean-Paul CHATON, dont le parcours consulaire s’est déroulé à la CCI de Quimper durant...
Publiée le Mercredi 08 Novembre 2017
Démarchage abusif au nom des CCI de France

Vos prochains rendez-vous

Du 20 au 24 novembre 2017 - Brest : CCIMBO
Le 23 novembre 2017 - Quimperlé - Pépinière d'entreprises (ZAC Kervidanou 3 - Mellac)
Le 24 novembre 2017 - Concarneau : Pépinière d'entreprises (3, rue Victor Schoelcher - ZA de Colguen)